Morgane Ji

10 04. 21:30

Morgane Ji caractérise de manière flagrante, la fusion d'origines multiples, propre à sa Réunion natale. Elle fait partie des derniers ex-mineurs transplantés de la réunion vers la France hexagonale. Un tempérament volcanique, des racines mystérieuses, africaines, indiennes et asiatiques.

Concernant son style et son esthétique, et pour parler étiquette, personne n'a réussi jusqu' à aujourd'hui à la mettre dans un « pigeonhole ».

Une alien rock pop dans son pays, un ovni de la world électronique à l'étranger. Sa marque de fabrique, c'est sa signature vocale, polymorphe, rauque, douce, animale.   Mystique, guerrière dans l'âme, elle louvoie avec son banjo électrique, entre un drum n bass technoïde et les glissés hypnotiques d'un bottle neck sur une guitare.

Celle que la presse anglaise a qualifiée de « Creole Queen » a fait ses premières armes scéniques sur les campus de Norwich, d'East London, au jazz Café de Camden et au Pavilion Theater de Brighton.

Cette année, on la retrouvera entre autre, au Portugal, en Espagne, au Maroc, à La Réunion, en République Tchèque, en Italie...En Sibérie ! ​ Morgane Ji s'applique à être là où on ne l'attend pas, et c'est sa force.

L'auteure de « Woman soldier » a plusieurs cordes à son arc. Au cœur de sa démarche créative, photographie, graphisme et univers sonores oniriques deviennent complémentaires et indissociables.